Espace Conducteurs
Espace conducteurs logo

Vision : quelles mesures respecter pour conduire ?

Au volant, la vue c’est la vie ! Saviez-vous que 90% des informations qui arrivent au cerveau passe par les yeux. Alors, pour ouvrir l’œil (et le bon), voici quelques règles à respecter.

01 - Zoom sur 3 imperatifs en matière de vision

  • Visibilité optimale
  • Pare-brise
  • Essuie-glaces
  • Rétroviseurs
  • Phares
  • Voir loin
  • Vigilance
  • Balayage du regard
  • Corps en éveil
  • Voir vite
  • Regard en avant
  • Perception des indices au plus tôt

02 - Quels sont les points à surveiller de la responsabilité du conducteur

Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second véhicule doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est plus élevée.

Article 412.12 du Code de la route

03 - Vision et vitesse

Plus la vitesse augmente, plus le champ de vision diminue !
À 40 Km/heure : la largeur du champ de vision exploitable par l'homme est de 100°.
À 70 Km/heure : la largeur du champ de vision exploitable par l'homme est de 75°.
À 100 Km/heure : la largeur du champ de vision exploitable par l'homme est de 45°.
À 130 Km/heure : la largeur du champ de vision exploitable par l'homme est de 30°.

Ainsi, à très grande vitesse, le champ visuel est réduit à la zone centrale. Le risque est de ne pas repérer un piéton ou un autre véhicule arrivant sur le côté.

  • Que dit la loi en matière de vue du conducteur poids lourds ? L’acuité visuelle minimale exigée* est désormais de 8/10e pour l’œil le meilleur et 1/10e pour l’œil le moins bon (le précédent arrêté exigeait au moins 5/10e pour l’œil le moins bon).
    *Arrêté du 31 août 2010
  • Bon à savoir •  Si l‘absence de vision nocturne est confirmée, la conduite des poids lourds n’est pas autorisée.

    •  En revanche, les troubles de la vision des couleurs ne sont pas une contre- indication pour conduire un véhicule lourd, le candidat en est simplement averti, en raison des risques additionnels liés à la conduite de ce type de véhicule.
Permis et contrôle médical conducteur de Poids Lourds

  • Où s’adresser ? Vous devez vous adresser à un médecin de ville agréé par le préfet. Ce médecin ne doit pas être votre médecin traitant. Vous pouvez consulter la liste des médecins agréés sur les sites internet des préfectures. Elle est également disponible dans les préfectures, sous-préfectures et dans les mairies de certaines communes.
  • Le jour du contrôle, munissez-vous des pièces suivantes : •  Original d'une pièce d'identité
    •  Orignal de votre permis de conduire si le contrôle concerne la prolongation de votre permis

En partenariat avec